Offrez un bon cadeau Adrénaline, c'est l'assurance de faire plaisir à tous les coups !
06 59 48 07 37

Le parapente est une activité à la fois sportive et ludique. Elle offre aux parapentistes une forte sensation de liberté en plein air. Vous vous demandez si la pratique d’une telle activité exige une certaine condition physique ? Adrénaline Parapente vous donne des précisions sur le parapente et les exigences physiques pour le pratiquer en toute sécurité.

Les exigences physiques pour faire du parapente

Avant de parler des exigences physiques, il faut rappeler que vous pouvez faire du parapente n’importe où, si les conditions de vol sont réunies. Il existe cependant des sites de vol spécifiques pour cette activité avec une bonne piste de décollage et d’atterrissage, un bon relief et de belles vues.

Le parapente est aussi un sport extrême dont la pratique exige une certaine préparation physique pour la sécurité du pratiquant. L’activité implique différents mouvements qui sollicitent différentes parties du corps du parapentiste.

Lors du décollage, du contrôle de la voile pendant le vol et de l’atterrissage, certaines parties du corps seront mises à contribution :

  • les jambes,
  • les bras,
  • le tronc,
  • les muscles du dos.

Il faut indubitablement une bonne préparation physique et une coordination précise pour exécuter ces mouvements en toute sécurité. Le parapentiste doit à cet effet faire preuve de souplesse et d’agilité. De même, le parapentiste peut être amené à déployer de gros efforts, notamment au niveau des bras, des jambes et du tronc pour contrôler la voile.

Par ailleurs, en fonction de la durée du vol, vous devez disposer d’une certaine capacité aérobie et anaérobie. Avoir une bonne endurance cardiorespiratoire est indispensable pour profiter d’un long vol en parapente. La force musculaire, la souplesse et l’agilité sont de bons alliés pour pratiquer le parapente dans différentes conditions de vol.

Les risques liés à une condition physique insuffisante

Les risques liés à une condition physique insuffisante concernent aussi bien le parapentiste que les personnes tierces et l’environnement.

Les risques pour le pratiquant

Lors de la pratique du parapente, les défauts d’une condition physique précaire peuvent augmenter les risques de ce sport extrême pour le pratiquant. Par exemple, une faible endurance cardiorespiratoire peut faciliter des erreurs de jugement, notamment en cas de situation de réaction urgente.

La fatigue peut en effet réduire les capacités du parapentiste à réagir convenablement en urgence, ce qui augmente les risques d’accident. De même, le défaut de souplesse et d’agilité peut engendrer de mauvaises manœuvres de la voile, ce qui augmente le risque de blessures dans des situations d’urgence.

Les risques pour les autres

Une mauvaise condition physique d’un parapentiste peut malheureusement être préjudiciable pour les autres personnes présentes sur le site de vol. En cas de mauvaise manœuvre par exemple, les risques pour des tiers sont non négligeables. On peut assister à des collisions en plein air ou des accidents au sol avec des personnes sur le terrain de vol.

Les risques pour l’environnement

Pour l’environnement, un mauvais pilotage de la voile due à une condition physique insuffisante peut entraîner de nombreux dégâts environnementaux. Des vols non contrôlés peuvent mettre en danger la faune et les écosystèmes environnants. Un mauvais atterrissage par exemple peut endommager des terres cultivées, la végétation et des zones sensibles.

Les précautions à prendre avant de faire du parapente

Une bonne préparation physique avant de se lancer sur le parapente implique des tests médicaux en amont. En effet, il est recommandé de passer des tests médicaux pour évaluer sa condition physique. En pratique, vous devez faire :

  • des examens cardiorespiratoires,
  • des évaluations musculaires,
  • des évaluations de la flexibilité, etc.

Ces différents examens médicaux vous permettent de connaître vos capacités physiques afin d’adapter la pratique du parapente à votre profil.

Déterminez aussi le poids maximum pour faire du parapente avant de vous lancer. Vous pouvez également vous préparer physiquement pour pratiquer le parapente dans de meilleures conditions physiques. Il peut être utile de suivre un entraînement physique adapté avec des exercices cardiovasculaires pour améliorer l’endurance par exemple. Vous pouvez aussi inclure des exercices de musculation pour augmenter la force et des exercices de souplesse pour améliorer l’agilité.

Par ailleurs, en cas de conditions météorologiques défavorables, vous devez prendre des précautions supplémentaires avant de faire du parapente. En pratique, vous devez en amont vérifier les prévisions météorologiques, respecter les limites de vent et des conditions thermiques. De même, il est important d’avoir une surveillance continue des conditions en cours de vol. Toutes ces précautions vous préparent au mieux à toute éventualité pouvant compromettre votre sécurité et celle des autres.

Vous voulez des cookies ?
Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.
Accepter
Paramétrer

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver les cookies suivants. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.
Enregistrer