Offrez un bon cadeau Adrénaline, c'est l'assurance de faire plaisir à tous les coups !
06 59 48 07 37

Le vol en parapente est une pratique sportive qui procure de fortes sensations aux parapentistes, notamment en phases de décollage et d'atterrissage. Pendant le vol, le pilote utilise plusieurs techniques pour monter et gagner en altitude. Adrénaline Parapente vous présente les techniques les plus courantes qui permettent aux pilotes de parapente de prendre de l'altitude durant les vols.

La technique des courants thermiques

La méthode des thermiques est très connue des parapentistes. Elle permet de s'élever dans les airs et de prendre de l'altitude à bord du parapente. Concrètement, les thermiques sont des colonnes chaudes qui prennent départ du sol. Le soleil chauffe en effet la terre et celui-ci répand lui-même sa chaleur dans l'air environnant. À ce moment précis, une « bulle thermique » se constitue et s'élève pour donner naissance à de véritables colonnes thermiques.

Ces beaux nuages cumulus sont en réalité le résultat de la condensation de l'air chaud lorsqu'il atteint le sommet de son parcours. Les oiseaux et les humains qui pilotent les aéronefs sans moteur (planeur, parapente, deltaplane, parachute…) en raffolent pour prendre de la hauteur. Le parapentiste peut donc utiliser ces courants d'air thermiques également appelés « ascendances », « bulles » ou « pompes » pour monter ou gagner en altitude. Toutefois, pour se maintenir en altitude, le pilote doit voler dans le sens opposé aux bulles thermiques.

Le vol au-dessus des thermiques est une technique de prise d'altitude très efficace. Il permet aux parapentistes de prendre de l'altitude sur une longue distance. En fonction du terrain et des conditions météorologiques, il est possible d'atteindre et même de dépasser 2438,4 mètres en altitude, soit 8000 pieds. Si vous êtes pilote de parapente ou parapentiste, le vol en thermique vous permettra de vivre une expérience sensationnelle. Vous souhaitez maîtriser les ascendances thermiques pour gagner en altitude durant vos vols ? Inscrivez-vous dans une école spécialisée ou à un stage de perfectionnement pour rehausser votre niveau en pilotage de parapente.

La technique des courants ascendants

Mis à part la technique des thermiques, l'utilisation des courants ascendants est une autre manière de prendre de l'altitude. En réalité, les courants ascendants sont des courants d'air qui montent vers le ciel. Ils transportent de l'air vers le haut dans le sens vertical au sein de l'atmosphère. Le pilote de parapente peut donc se servir de ces courants d'air pour prendre de la hauteur, sans recourir aux bulles thermiques. De manière concrète, à la différence du vol thermique, le parapentiste n'a pas besoin du réchauffement du sol pour exploiter les ascendances. Généralement, ce type de vol est possible par l'effet du vent. Ce dernier génère une zone ascendante qui permet aux parapentistes de gagner en altitude.

La prise d'altitude avec les montagnes ou falaises

Pour prendre de l'altitude, de nombreux parapentistes utilisent les montagnes ou d'autres points élevés comme les falaises. Le pilote exploite essentiellement les courants ascendants dynamiques qui se trouvent dans les milieux montagneux. Cette technique de prise d'altitude est connue sous l'appellation du vol dynamique ou vol en pente. En général, le vent circule à l'encontre des montagnes, collines ou falaises. Cela redirige sa trajectoire de façon ascendante, puisqu'il contourne toujours les reliefs. Ce phénomène engendre un espace ascendant dans lequel le parapente peut monter. L'aile de l'engin vient à l'encontre du vent, assurant ainsi sa portance. À titre illustratif, plusieurs parapentistes se rendent dans la célèbre Dune de Pilat (Nouvelle-Aquitaine, France) pour gagner en altitude.

Ils profitent notamment du flux de vent convecto-dynamique et du vent du nord (la bise) pour faire voler leur parapente très haut dans le ciel. Il existe donc une variété de techniques de vol pour gagner de l'altitude en parapente. Toutefois, les thermiques, les courants d'air ascendants et le vol près d'une montagne sont les méthodes privilégiées par les parapentistes. En tant que parapentiste, il est très important de maîtriser ces différentes techniques de prise d'altitude. Par exemple, si vous ne maîtrisez que la technique des bulles thermiques, vous ne pourrez pas gagner en altitude lorsque les conditions météorologiques sont défavorables.

Il en est de même pour les parapentistes qui ne savent voler que près d'une montagne ou d'une falaise. Ces derniers ne peuvent pas prendre de l'altitude lorsqu'ils se retrouvent dans des milieux dépourvus de reliefs. Pour maîtriser les techniques courantes de prise d'altitude, nous vous conseillons de vous inscrire dans une école spécialisée dans la formation des parapentistes. Cela vous permettra d'avoir un excellent niveau en pilotage de parapente. Les formateurs donnent de précieux conseils et astuces. De plus, si vous avez une initiation de vol en parapente, vous pouvez suivre un stage de perfectionnement pour améliorer votre niveau.

Pour finir, n'oubliez pas qu'il est important de respecter les règles de sécurité qui encadrent la pratique du vol en parapente pour éviter tout risque d'accident. Tâchez de vérifier notamment l'état de votre matériel de vol (aile, voile, sellette, vario, GPS, parachute de secours…) avant le décollage.

Vous voulez des cookies ?
Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.
Accepter
Paramétrer

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver les cookies suivants. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
Personnalisation
Ces cookies permettent d''analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.
Enregistrer